Atelier d’évaluation du processus électoral de 2020 avec les Membres du Corps de la Magistrature, Bujumbura le 9 septembre 2020.

La Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, a organisé un atelier national  d’évaluation du processus électoral de 2020 avec les membres du Corps de la Magistrature le 9 septembre 2020 à Bujumbura.

L’objectif de l’atelier : mettre en relief les défis rencontrés et  proposer les voies de solution pour améliorer les futures élections.

Les Commissaires de la CENI ont fait des exposés sur les thèmes ci après afin d’aider les participants à se rappeler du déroulement du processus électoral de 2020.

Ces thèmes sont :

  •  Le cadre légal des élections de 2020 ;
  • Le contentieux électoral ;
  • L’éducation civique et électorale ;
  • La Communication électorale ;
  • Les Opérations électorales ;
  • L’Observation électorale.

Après les échanges et débats, des recommandations ont été relevées dont voici certaines :

  • Diminuer les amendes que prévoie le Code électoral afin d’éviter des disproportions entre le Code électoral et le Code pénal ;
  • Maintenir le fait que le scribe doit nécessairement  avoir la qualité d’électeur ;
  • Vulgariser le plus largement possible le Code Electoral auprès  de tous les partenaires électoraux ;
  • Faire connaitre à temps à la population les candidats aux élections collinaires/ quartiers ;
  • Commencer le plus rapidement possible, durant la période pré-électorale, les activités de renforcement de la culture démocratique ;
  •  Fixer la fin du scrutin à 14 heures et non à 16 heures pour faciliter le dépouillement ;
  • Mettre en place une chambre spécialisée pour régler le contentieux électoral;
  •  Renforcer l’éducation électorale surtout en ce qui concerne les procédures de vote ;

 Etablir une procédure de centralisation du contentieux électoral en vue d’un archivage.