Réunion de la CENI avec les représentants des associations de l’éthnie TWA.

Les Membres du Bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ont rencontré lundi le 17 février 2020 les Représentants des associations des personnes de l’ethnie Twa. La rencontre s’est déroulée au siège de la CENI. L’objectif de cette rencontre était d’inviter les Représentants de ces associations à dresser des listes des Batwa, qui seront présentées à la CENI, pour que parmi ces personnes soient coptés des parlementaires Batwa.

Les Représentants des associations suivantes étaient présents à cette rencontre: AIDB, UDBB, UJDECO, UPARED, UNIPROBA, ADRSEPAL, EDIV- Burundi, UCEDD, ASSEJEBA, ADEP, AJBD, soit au total 11 associations.

Dans son mot de circonstance, le Président de la CENI, le Docteur Pierre Claver KAZIHISE a indiqué que selon l’article 108 du Code Electorale,  la CENI doit copté trois députés de l’ethnie Twa  provenant de régions différentes.  Selon le dernier  alinéa de cet article,  « la cooptation des députés de l’ethnie TWA se fait sur base  des listes présentées par leurs organisations les plus représentatives reconnues par l’autorité de tutelle, en tenant compte de la dimension genre et de la répartition géographique. »

En plus l’article 142 du Code Electorale, alinéa b, stipule que parmi les sénateurs, il  doit y avoir trois membres de l’ethnie Twa cooptés par la CENI. Ces personnes de l’ethnie Twa doivent provenir des régions différentes.

Les dossiers des candidats proposés parmi lesquels la CENI devra choisir les parlementaires à copter, doivent contenir les documents suivants :

  1. Un Curriculum vitae du candidat ;
  2. Une photocopie de la carte nationale d’identité ;
  3. Un extrait du Casier judiciaire ;
  4. Un extrait d’acte de naissance ou de toute autre pièce en tenant lieu ;
  5. Une attestation de résidence ;
  6. Une attestation d’aptitude physique ;
  7. Quatre photos passeport ;
  8. Une copie de la carte d’électeur ou du récépissé d’inscription (2018 ou 2019) ;
  9. Un acte de souscription à la Constitution et à la Charte de l’Unité Nationale ;
  10. Une déclaration sur la jouissance de la nationalité burundaise d’origine.

Les dossiers doivent être déposés à la CENI du 25 février au 15 mars 2020, la CENI demande deux candidats par association. Chaque association devra  y annexer  un document attestant que l’association est reconnue par la loi. Chaque dossier doit avoir une copie.

Lors des échanges, les représentants des associations des personnes de l’ethnie Twa ont demandé à la CENI d’afficher les listes des personnes qui seront présentées pour vérifier si elles sont réellement des batwa, ce qui a été accepté.

Au lieu de deux personnes exigées par la CENI, ces Représentants ont souhaité donner trois personnes. Ceux qui ne peuvent pas avoir un récépissé ou une carte d’électeur, ils peuvent présenter des attestations de perte. La CENI pourra vérifier le moment opportun s’ils ont la qualité d’électeurs.