Recherches
Calendrier Electoral
  • 29 Juin 2015 : Elections des Députés et des Conseils Communaux
  • 21 Juillet 2015 : Election Présidentielle Premier tour
  • 24 Juillet 2015 : Élections des Sénateurs
  • 24 Août 2015 : Élections des Conseillers collinaires

PostHeaderIcon Retraites régionales d’évaluation du processus électoral de 2015.

mis à jour le mardi 24 novembre 2015

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a organisé du 9 novembre 2015 au 20 novembre 2015, des retraites régionales pour évaluer le processus électoral de 2015. Ces retraites régionales ont eu lieu dans quatre provinces suivant le calendrier ci-après :

  1. Ngozi pour la région nord : du 9 au 10 novembre 2015 ;
  2. Cibitoke pour la région ouest : du 12 au 13 novembre 2015 ;
  3. Gitega pour la région centre –est : du 16 au 17 novembre 2015 ;
  4. Rutana pour la région sud : du 19 au 20 novembre 2015.

Toutes les provinces du pays ont été réparties dans ces quatre régions.
Au chef lieu de la province de Ngozi étaient réunis les participants venant des provinces de Ngozi, Muyinga, kirundo et kayanza.

A Cibitoke, il y avait ceux de Cibitoke, Bubanza, Bujumbura et ceux de la Mairie.

Pour la région centre-est, étaient rassemblés les participants de Gitega, Karusi, Muramvya, Ruyigi et Cankuzo.
A Rutana, il y avait ceux de Rutana, Makamba, Rumonge, Bururi et Mwaro.

JPEG - 60.1 ko
Photo de famille des participants ç la retraite de NGOZI

Les participants pour chaque province étaient : chaque Commission Electorale Provinciale Indépendante (CEPI) était représenté par le Président sortant et le Responsable de la structure légère ; il y avait aussi les Représentants des Partis Politiques, les Gouverneurs des Provinces, les Responsables des forces de l’ordre et de sécurité de chaque province, les Administrateurs communaux, les Représentants des Confessions religieuses, les Représentants des Organisations de la Société Civile et les Représentants des médias locaux.

JPEG - 65.9 ko
Photo de famille des participants à la retraite de CIBITOKE

L’objectif principal pour ces différents ateliers régionaux était d’évaluer le processus électoral de 2015 afin d’en dégager les leçons apprises et de tirer les meilleures pratiques pour les élections à venir. Les objectifs spécifiques étaient de relever les forces et les faiblesses observées durant le processus électoral de 2015 et formuler des suggestions pour l’amélioration du processus électoral de 2020.

Les animateurs de ces séminaires ateliers étaient les Commissaires et les Cadres de la CENI. Ils ont fait des exposés sur les thèmes suivants : le cadre légal, le contentieux électoral, la logistique électorale, les opérations électorales, l’éducation civique et électorale, la Communication et l’Archivage, l’observation électorale ainsi que le financement des élections.

JPEG - 48.3 ko
Photo de famille des participants de la retraite de GITEGA

Après les exposés sur ces thèmes, il y a eu des travaux en groupes. A la fin de ces travaux, les participants à ces retraites régionaux d’évaluation du processus électoral ont proposé des réformes dont voici certaines :

JPEG - 66.6 ko
Photo de famille des participants à la retraite de RUTANA

Le Cadre légal

Les réformes proposées

- Amender à temps le cadre légal (au moins deux ans avant les élections) ;
- Vulgariser suffisamment le cadre légal ;
- Traduire les textes légaux en langue nationale ;
- Intégrer le concept « Acteurs politiques » dans les textes légaux ;
- Voter une loi régissant le financement des partis politiques.

Le Contentieux électoral

Les réformes proposées

- Mettre en place une juridiction spéciale pour gérer le contentieux électoral ;
- Amender quelques articles de la constitution de façon consensuelle ;
- Renforcer l’éducation civique et électorale tout au long du cycle électoral ;
- Elaborer le calendrier électoral à temps (au moins une année avant).

La Logistique électorale

Les réformes proposées

- Promouvoir l’utilisation du matériel électoral local ;
- Vérifier à temps l’état du matériel électoral existant et inventorier les besoins ;
- Revoir les spécifications techniques du tampon isoloir et son emplacement ;
- Doter les bureaux de vote de postes récepteurs performants.

Les Opérations électorales

Les réformes proposées

- Renforcer l’éducation civique et électorale ;
- Identifier les vrais partenaires électoraux ;
- Mener à temps l’éducation électorale ;
- Donner un temps suffisant aux différentes opérations électorales ;
- Utiliser la carte nationale biométrique ;
- Uniformiser les pièces à utiliser lors de l’inscription ;
- Augmenter le nombre des membres des CECI pour les communes vastes qui ont plusieurs centres de vote ;
- Actualiser à temps le fichier électoral.

L’Education civique et électorale

Les réformes proposées

-  Rendre disponible les moyens financiers à temps ;
-  Programmer et mener à temps l’éducation civique et électorale ;
-  Décentraliser les activités d’éducation civique et électorale ;
-  Impliquer les différents acteurs électoraux dans l’éducation civique et électorale ;
-  Intégrer l’éducation civique et électorale dans les programmes de l’enseignement ;
-  Renforcer les capacités des leaders politiques de la base jusqu’au sommet.

La communication et l’archivage

Les réformes proposées

-  Création d’un cadre de dialogue permanent,
-  Rendre disponible les radios Motorola approprié pour la communication,
-  Programmer une émission radio-télévisée hebdomadaire sur le processus électoral,
-  Revoir à la hausse la ligne budgétaire allouée à la communication,
-  Traduire en kirundi le document : « Consignes pratiques du scrutin sur les bureaux de vote ».

L’observation électorale

Les réformes proposées

-  Former suffisamment les mandataires des partis politiques et les observateurs domestiques ;
-  Rendre disponible le code de conduite en kirundi pour les observateurs domestiques ;
-  Créer un cadre de coordination solide pour les observateurs de la société civile ;
-  Mettre en place et à temps les comités mixtes d’observateurs ;
-  Renforcer les bonnes relations diplomatiques.

Le financement des élections

Les réformes proposées


-  Provisionner un compte budget élection chaque année ;
-  S’approprier du processus électoral (Gouvernement) ;
-  Sensibiliser la population en vue de contribuer à l’alimentation d’un compte pour financer les élections.